© 2020 - François Muller, Romuald Normand, Thierry Foulkes   - https://www.innoedulab.com/

RSS Feed
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • YouTube - Black Circle
  • Romuald Normand

Quel modèle de développement professionnel choisir ?


Types d’organisation en partenariat ou en réseaux

Ecoles de développement professionnel : partenariats entre les enseignants, les administrateurs et les membres des départements universitaires pour améliorer les conditions d’enseignement et d’apprentissage des élèves, en rapprochant théorie et pratique.

Partenariats écoles/universités : partenariats mobilisant l’université et les écoles/établissements scolaires au sein de réseaux permettant de relier les praticiens autour d’intérêts communs pour l’éducation et du partage d’une même culture professionnelle.

Autres collaborations entre institutions : programmes spécifiques de formation dédiée à l’échelle de l’unité éducative et de développement professionnel continu fournis par des collaborations entre autorités locales, universités, centre de ressources et ministères de l’éducation.

Réseaux d’école : organisation d’écoles ou d’établissements scolaires en réseau autour d’un programme de recherche action ou de développement professionnel continu.

Réseaux d’enseignants : regroupement d’enseignants pour mettre en œuvre leur propre développement professionnel à travers l’échange d’expériences ou de pratiques.

Education à distance : programmes qui permettent d’organiser la formation en ligne et d’offrir des ressources par internet aux enseignants.

Modules et techniques favorisant un développement professionnel continu

Modèle de développement des compétences : il vise à développer parmi les enseignants de nouvelles techniques d’enseignement et des compétences comme le travail d’enquête et le travail par groupe en s’appuyant notamment sur les outils multimédia.

Evaluation des résultats des élèves : l’évaluation est placée au centre du développement professionnel continu des enseignants et il détermine leurs pratiques d’enseignement et les conditions d’apprentissage des élèves.

Développement coopératif ou collégial : les enseignants développent leur propre programme de développement professionnel mais en groupe en s’appuyant sur la régulation entre pairs.

Participation des enseignants à des nouveaux rôles : les enseignants sont impliqués dans les tâches d’organisation et de management de leur développement professionnel

Modèles de réflexivité : il s’appuie sur les expériences personnelles de l’enseignant qui doit prêter attention à ces routines quotidiennes pour leur donner du sens et réfléchir à leur efficacité.

Portfolios : l’enseignant recense les informations démontrant un développement professionnel et une amélioration de ses compétences par la formation

Observation de bonnes pratiques : un certain nombre de programmes de développement professionnel donnent la possibilité aux enseignants d’observer des collègues experts reconnus pour leur excellence dans l’enseignement.

Supervision traditionnelle et clinique : le modèle le plus classique est celui de l’inspection individuelle mais il tend à être concurrencé par des observations de classe réalisées par des collègues experts.

Etude de cas : cela implique le choix d’exemples concrets utilisés pour des discussions en petits groupes afin de faire réfléchir les enseignants sur leurs pratiques.

Modèles fondés sur un projet : les enseignants apprennent à

collaborer et à échanger idées et expériences autour d’un projet commun visant l’amélioration de la réussite des élèves.

Recherche action : forme d’enquête ou d’auto-évaluation par laquelle un groupe d’enseignants ou une communauté professionnelle cherche à améliorer ses pratiques

Ateliers d’écriture : mise en récit des expériences pour réfléchir à la transformation des pratiques

Modèle en cascade ou générationnel : une génération d’enseignants est formée sur certains aspects de l’enseignement pour former ensuite la génération suivante.

Développement personnel : les enseignants prennent la responsabilité de leur développement professionnel en se fixant les objectifs à atteindre, les contenus et compétences à acquérir, les pratiques à transformer, tout en étant accompagné par un superviseur.

Coaching et mentorat : un collègue plus expérimenté fait des observations critiques des pratiques d’un enseignant novice pour discuter et donner des recommandations en termes d’amélioration de l’efficacité de l’enseignement.

Ateliers, séminaires, conférences : c’est la forme la plus usuelle de développement professionnel même si elle a pu faire l’objet de nombreuses critiques.

#Pratiquescollaboratives #Enquêtesurlespratiques #Développementprofessionnel