© 2020 - François Muller, Romuald Normand, Thierry Foulkes   - https://www.innoedulab.com/

RSS Feed
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • YouTube - Black Circle
  • RN

INSPE : Développer les compétences professionnelles pour atteindre un haut niveau d’expertise


Les professionnels formés par les INSPE disposent déjà d’un bon niveau d’expertise dans leur domaine respectif qu’il soit pédagogique, éducatif, et/ou disciplinaire. Le stage accompagné doit demeurer un instrument essentiel de la professionnalisation et du partenariat institutionnel. Mais il doit être complété par d’autres dispositifs pour assurer son efficacité : développement de la coopération entre écoles et établissements scolaires, appui sur les technologies digitales, renforcement des liens entre théorie et pratique, mentorat, internationalisation plus exigeante.

Renforcer les partenariats existants à l’échelle locale

Les instituts possèdent un modèle de formation à l'enseignement universitaire caractérisé par des cours en présentiel et un stage en milieu scolaire. Le stage doit être le lieu central de la coopération avec le rectorat et les écoles/établissements scolaires, comme avec tous les enseignants et responsables qui travaillent à l’insertion professionnelle des futurs enseignants et conseillers principaux d’éducation. Le partenariat établi entre l’institut, le rectorat et d’autres services éducatifs locaux (notamment Canopé, Cardie) devrait constituer un levier pour structurer le développement professionnel et renforcer les liens entre théorie et pratique. Il devrait fournir les bases de pratiques collaboratives nécessaire au développement des compétences professionnelles tout en respectant le cadre institutionnel et les missions des partenaires. La coopération avec les écoles et établissements scolaires devrait permettre à ces unités éducatives de jouer un rôle plus important et plus actif dans les stages pratiques, l’accueil en milieu scolaire et l’usage de plates-formes de collaboration, notamment digitales, qui facilitent le développement professionnel des éducateurs et permettent de structurer les expériences

Soutenir et accompagner le stage en milieu scolaire

Le stage en milieu scolaire est conçu pour permettre aux futurs professionnels d'observer le monde réel d’un enseignant ou d’un conseiller principal d’éducation au travail, ainsi que d'appliquer et d'affiner les connaissances et les compétences acquises dans le cadre des cours délivrés par l’institut. Les élèves-stagiaires doivent profiter des occasions qui leur sont offertes pendant le stage pour articuler théorie et pratique et élargir leurs connaissances pratiques.

Le rôle de l'élève-stagiaire pendant le stage est :

  • d’étudier, s’il est enseignant, les processus d'enseignement-apprentissage dans la pratique de classe, à l'aide des méthodes et connaissances acquises dans les cours dispensés par l’institut ;

  • de partager avec l'enseignant (ou le conseiller d’éducation) des responsabilités pédagogiques (ou éducatives) dans les classes (ou dans l’établissement) qui lui sont attribuées.

Il s’agit d’acquérir les compétences pédagogiques et éducatives utiles en termes de planification, d’élaboration des objectifs et critères d’évaluation, de communication et de gestion des élèves, de suivi des apprentissages et des absences en temps réel. Les professionnels devront être capable aussi d’auto-évaluer leurs réussites et leurs erreurs tout en développant un sens éthique dans leur travail.

Des mentors devraient être mis à disposition des élèves stagiaires dans les écoles/établissements.

Un mentor est un professionnel expérimenté qui sert d’exemple et de modèle au stagiaire en lui prodiguant conseils et recommandations pour améliorer sa pratique sur longue durée. Il observe les leçons et adresse des remarques tout en invitant le stagiaire à un dialogue. En plus d’évaluer positivement le travail du professionnel novice, le mentor joue un rôle d’accompagnement pour surmonter les premières difficultés professionnelles et offrir un soutien psychologique en faisant en sorte que le stagiaire conserve une bonne estime de soi et acquiert la confiance nécessaire à l’exercice du métier et de son autonomie professionnelle.

L’inspecteur se doit également d’être présent dans le suivi du stagiaire. Il tient des conférences pédagogiques et professionnelles avant et après le stage, s’assure de la bonne constitution d’un portfolio par le stagiaire pour rendre compte de son expérience, intervient dans la formation et effectue des observations des leçons pour l’évaluation et la certification, assure la liaison avec le mentor, s’occupe du suivi de carrière. Il assure aussi une bonne coordination entre les stagiaires et les différents établissements/écoles. Il garantit la bonne exécution des textes et des règlements en vigueur

Equiper les élèves-stagiaires d’un E-portfolio

Le E-Portfolio constituerait un outil innovant permettant à l'élève-stagiaire de suivre son développement professionnel et ses expériences en tant que professionnel, et de retracer son parcours. L'élève-stagiaire utiliserait le portfolio pour explorer, étendre, mettre en valeur et réfléchir sur son apprentissage personnel. Le E-Portfolio en tant qu'outil de développement professionnel permettrait de combiner différentes ressources digitales (vidéo, audio, graphiques, textes) dans un format facilement transférable et lisible par les pairs, mentors et superviseurs.

A travers une plateforme collaborative, les élèves stagiaires pourraient partager et échanger sur leurs expériences et pratiques. Les E-portfolios seraient présentés dans des séances de regroupement ou au début comme à la fin du stage pratique. Le portfolio répondrait à la nécessité exprimée par les élèves en formation initiale de répertorier les étapes de leur développement professionnel, de montrer l’évolution et la transformation de leurs croyances et représentations professionnelles, de démontrer leurs acquis dans les pratiques pédagogiques (ou éducatives) et les acquis théoriques au cours de leur formation. Il faciliterait leur réflexivité tout en donnant du sens à leurs apprentissages et à leur travail. Il permettrait de mieux articuler théorique et pratique.

Etendre la mobilité et la coopération à l’échelle internationale

Les instituts viseraient à élargir l’horizon des élèves stagiaires en offrant des opportunités d'apprentissage et d'immersion à l’échelle internationale, ainsi qu’en améliorant leur suivi à l’étranger. L’objectif serait d’augmenter le taux de participation des élèves stagiaires à divers programmes européens et internationaux d’échanges. Ils pourraient être rattachés à une université partenaire à l'étranger pour un stage de plusieurs semaines comme assistant d’enseignement. Les instituts établiraient des partenariats avec des universités aux Etats-Unis, en Europe et en Asie afin d'offrir aux élèves stagiaires la possibilité de suivre des cours pendant un semestre tout en explorant un nouveau pays et une nouvelle culture.

En plus d'observer l'enseignement des enseignants hôtes, ils auraient l'occasion de participer à la vie de la communauté éducative. Ce séjour à l'étranger donnerait lieu à l’établissement d’un rapport sur l'enseignement à l’étranger ou sur le système éducatif du pays d’accueil. L'objectif serait de sensibiliser l’élève stagiaire aux enjeux de la mondialisation de l’éducation et à la différence culturelle.

#INSPE #formationinitiale #International


D'autres posts sont consacrés aux INSPE

Les INSPE: pour un nouveau modèle de développement professionnel

Le modèle de développement professionnel pour les futurs professionnels et ceux déjà en poste devrait s’appuyer sur un certain nombre de principes fondamentaux : Réflexivité : un apprentissage tout au long de la vie visant à développer les connaissances et les compétences nécessaires à l’éducation du XXIe siècle et aux transformations de l’organisation scolaire, en développant la réflexivité professionnelle nécessaire pour maîtriser les grands enjeux de l’évolution des systèmes éducatifs et des organisations avec une dimension de comparaison internationale Expertise :

INSPE: les principaux enjeux dans la formation des enseignants

La formation des enseignants doit répondre à un certain nombre d’enjeux : Une meilleure articulation de l’enseignement et des apprentissages dans la classe et hors la classe : les élèves apprennent partout, et pas seulement à l’école. La métacognition qu’ils peuvent développer sur leur apprentissage peut les aider à apprendre comme l’ont montré les travaux de neurosciences et de sciences cognitives. Les compétences pédagogiques des enseignants dans la métacognition et les démarches cognitives des élèves doivent être développées en conséquence. Le renforcement des compétences des enseignants dans le domaine de l’évaluation.

INSPE: innover dans les programmes de formation initiale

A l'INSPE, les programmes de formation initiale seraient orientés vers la préparation des concours d’enseignement. Ils seraient le cœur de la préparation au métier et devraient accompagner le mieux possible les étudiants dans la réussite et la satisfaction des critères exigés par le ministère. Toutefois, au-delà de la formation aux compétences nécessaires pour exercer le métier d’enseignant, d’autres programmes plus innovants seraient offerts aux stagiaires afin de multiplier les opportunités d’échange et d’expérience dans des contextes variés.

INSPE: Transformer la formation continue : vers un développement professionnel continu

Le développement professionnel continu des enseignants suscite de plus en plus d'intérêt en tant que moyen de soutenir l'apprentissage tout au long de la vie professionnelle. La recherche internationale montre que des formes d'enseignement plus sophistiquées sont nécessaires pour développer les compétences des élèves comme la pensée critique, la résolution de problèmes complexes, la communication et la collaboration, et l’auto-évaluation En retour, un développement professionnel efficace est nécessaire pour aider les enseignants à apprendre et à perfectionner leurs méthodes pédagogiques.