© 2020 - François Muller, Romuald Normand, Thierry Foulkes   - https://www.innoedulab.com/

RSS Feed
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • YouTube - Black Circle
  • Romuald Normand

Enseigner la lecture à l’école primaire. Stratégie 3.


Ajuster le temps passé à la lecture

Les chercheurs s’accordent généralement sur le fait qu’un minimum de 90 minutes est nécessaire pour l’enseignement de la langue à l’école élémentaire. Quand l’enseignement de l’écrit se fait selon différentes transitions, le temps peut être proche de 2 heures. Bien sûr, la structure de temps passé à la lecture (et l’écriture) est des plus importantes. Il faut s’assurer que ce temps n’est pas interrompu (par la sonnerie, des annonces, etc). Les deux heures sur la langue chaque jour laissent environ quatre heures pour d’autres d’activités d’enseignement. Avec une période de temps étendu pour l’apprentissage il est possible toutefois de ré-enseigner, pré-enseigner, et faire cours à des élèves qui ont besoin d’assistance. Le recours à des enseignants en formation ou des assistants pédagogiques peut être alors très utile. Le tutorat qui implique les élèves dans leurs apprentissages, en leur donnant du sens, en leur permettant de bénéficier d’un enseignement différencié et adapté à leurs besoins, en conciliant écriture et orthographe, en facilitant les

interactions et l’immersion dans un contexte social de la langue, est un facteur favorable à l’amélioration des apprentissages. Le développement professionnel pour les tuteurs est toutefois nécessaire parce que ce n’est pas seulement une question d’heures supplémentaires d’enseignement. Un coordinateur peut être utile pour fournir des plans d’action, des ressources, et favoriser le développement de ces périodes d’apprentissage étendues ou de programmes hors du temps scolaire.

  1. Relier présence des élèves et réussite scolaire : plus de temps passé sur la tâche améliorera la réussite. L’usage de jeux coopératifs peut être une solution

  2. S’assurer d’un tutorat de qualité : les tuteurs, qu’ils soient volontaires ou payés, doivent comprendre les enjeux de la lecture et comment enseigner à des lecteurs débutants

  3. Durée du programme : les stratégies hors du temps scolaire ont des effets positifs si elles sont mises en œuvre pendant au moins 45 heures mais moins de 210 heures

  4. Conserver une dynamique : les stratégies hors temps scolaire peuvent être efficaces pendant l’été pour se prémunir de « l’oubli des vacances »

L’implication des parents peut être un moyen efficace d’améliorer la réussite des élèves. Les écoles peuvent trouver des moyens d’engager régulièrement les parents parce que les élèves manifestent plus d’intérêt dans la lecture. La participation de la communauté scolaire au sens large à des activités de lecture permet d’améliorer les compétences globales des élèves dans la littératie

D’après Duke, D. L., Carr, M., & Sterrett, W. (2012). The school improvement planning handbook: Getting focused for turnaround and transition. R&L Education.

#Lecture #Apprentissage #Elèves #Enseignement #Pratiques #Classe