© 2020 - François Muller, Romuald Normand, Thierry Foulkes   - https://www.innoedulab.com/

RSS Feed
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • YouTube - Black Circle
  • Romuald Normand

Qu’est-ce qui fait une démarche d’auto-évaluation efficace ? (3)


D’un côté, on pourrait croire que l’auto-évaluation peut s’imposer naturellement à l’établissement scolaire, partir du cadre et des critères préalablement définis en évitant des débats internes et la prise en charge de questions difficiles. De l’autre, on peut penser que le changement ne peut se conduire qu’à l’échelle de l’établissement et qu’une intervention extérieure n’apporte rien de plus. En fait, il est nécessaire de penser étroitement l’articulation entre évaluation externe et évaluation interne (ou auto-évaluation) pour optimiser les effets sur la réussite des élèves. Il est aussi nécessaire de penser cette articulation au niveau de la gouvernance locale, de l’établissement et de la classe en tenant compte de quatre domaines fondamentaux :

  • Les structures et les processus en place permettent-ils de promouvoir une approche de l’auto-évaluation cohérente et tournée vers la réussite des élèves ?

  • La force de la direction scolaire : dans quelle mesure le pilotage du système, de l’école et de la classe permettent-ils de faciliter les conditions de mise en œuvre et de succès de la démarche ?

  • Les relations en termes de gouvernance locale : comment se structurent les relations dans un climat de coopération et de confiance pour faciliter une approche de l’auto-évaluation, laissant des marges d’initiative à l’établissement et accompagnant les équipes ?

Il n’existe pas d’approche unique de la démarche d’auto-évaluation et elle doit s’adapter au contexte local, et non s’enfermer dans un cadre préétabli qui ne tient pas compte des cultures professionnelles et des conditions d’appropriation collective. Dès lors, la relation entre la demarche d’auto-évaluation et l’évaluation externe peut prendre différentes formes :

  • Parallèle : deux systèmes (évaluation externe et évaluation interne) cohabitent avec leurs propres méthodes et critères

  • Séquentielle : l’évaluation externe suit la démarche d’auto-évaluation et l’utilise comme base de l’inspection

  • Coopérative : les autorités académiques et les établissements scolaires coopèrent pour développer une approche commune

En résumé, la démarche d’auto-évaluation est un processus par lequel les membres de la communauté scolaire réfléchissent à leurs pratiques et identifient les domaines d’action qui peuvent améliorer la réussite des élèves. Ce processus peut donner lieu à différentes combinaisons évaluatives : sommative/formative, interne/externe, imposée/autonome.

Il apparaît toutefois important de se poser les questions suivantes :

Dans quelle mesure mon organisation est engagée dans une démarche d’auto-évaluation ?

Comment les différents membres de la communauté scolaire ressentent la démarche ?

Est-ce que la démarche est externe ou interne, tournée vers le contrôle ou le changement ?

Etant donné le contexte local, est-ce que la démarche est appropriée ?

Source : MacBeath, J. (2005) Background, principles and key learning in self-evaluation: a guide for school leaders. Nottingham: National College for School Leadership

#Autoévaluation #Accompagnement #Inspection #Développementprofessionnel