• Romuald Normand

L'apprentissage professionnel dans l'unité éducative (2)


Prendre place dans une communauté d’apprentissage professionnel

L’idée d’une communauté d’apprentissage professionnel est de reconsidérer la culture professionnelle de l’unité éducative et de réfléchir à d’autres modes d’organisation, en révisant les modalités de travail des enseignants et d’apprentissage des élèves. Quand les enseignants échangent régulièrement, cela conduit à une plus grande satisfaction dans le travail et du bien-être parmi les équipes pédagogiques mais aussi parmi les élèves. Une communauté d’apprentissage professionnel comprend une activité de partage des responsabilités entre individus et équipes, de même que des collaborations régulières pour améliorer l’existant tout en demeurant centré sur la réussite des élèves. Dans une communauté d’apprentissage professionnelle, les éducateurs partagent leurs pratiques, les questionnent de manière réflexive et critique, en s’engageant dans une démarche d’enquête et de recherche-action.

Les caractéristiques d’une communauté d’apprentissage professionnel efficace : cf. https://www.innoedulab.com/single-post/2018/02/01/Construire-une-communaut%C3%A9-d%E2%80%99apprentissage-professionnel-promesses-et-d%C3%A9fis

Apprendre en contexte professionnel

L’apprentissage en contexte professionnel est ancré dans la pratique quotidienne des enseignants et visent à améliorer leurs pratiques pédagogiques et l’apprentissage des élèves. Les enseignants cherchent à évaluer les élèves et à trouver des solutions communes au cours de la journée tout en s’inscrivant dans un cycle d’amélioration continue. A partir des connections qu’ils établissent entre l’apprentissage des élèves et leurs pratiques quotidiennes, ils sont mieux à même de participer effectivement dans un travail collectif fondé sur la coopération et l’enquête à plusieurs. Bien que l’apprentissage en contexte professionnel puisse correspondre à un travail individuel de l’enseignant avec ses classes, il relève plus souvent d’un apprentissage collectif à fois social, situé, et distribué avec ses collègues. S’il est mis en œuvre et accompagné efficacement, il contribue à un réel développement professionnel des enseignants en générant des conversations authentiques et des actions concrètes sur l’enseignement et les apprentissages. Ces interactions entre pairs au quotidien peuvent être prolongées par la participation à des dispositifs de développement professionnel plus larges fondés sur l’échange de pratiques, comme par exemple avec des enseignants d’autres unités éducatives. L’apprentissage en contexte professionnel peut s’opérer dans une discipline scolaire, dans un travail interdisciplinaire, sur un même niveau de scolarité, ou sur plusieurs niveaux de scolarité. L’important est que les enseignants soient engagés dans un travail interactif, intégré, pratique, et orienté vers la recherche de résultats. Ces activités peuvent comprendre du mentorat, de l’accompagnement, une étude de la leçon, une recherche-action, une observation entre pairs, un examen des travaux d’élèves, ou de la formation à distance.

Des exemples de développement de l’apprentissage professionnel en contexte

L’apprentissage professionnel pour l’étude et la recherche-actiion

Des groupes d’études de la pratique

La participation à une recherche-action

L’analyse des travaux d’élèves

L’étude de résultats de recherche

Des cours en ligne

Des webinars

Des séminaires ou des conférences de formation

L’apprentissage professionnel pour planifier conjointement les contenus scolaires

L’articulation enseignement-évaluation dans la classe

L’analyse des contenus scolaires transversaux à plusieurs niveaux de scolarité

La planification et l’intégration des contenus scolaires pour une discipline

L’adaptation des contenus scolaires aux compétences

La définition de stratégies pédagogiques pour la discipline

La planification d’évaluations communes

L’étude de la leçon

L’apprentissage professionnel comme accompagnement et observation entre pairs

Le mentorat entre pairs ou collégial

La visite de classe dans l’établissement ou entre établissements

L’accompagnement par un ami critique

Le partage de vidéos sur les leçons

Le mentorat entre professionnels et étudiants avancés

L’apprentissage professionnel comme partage avec un public plus large

L’écriture et la publication de rapports sur des blogs ou d’autres plates-formes

La présentation des travaux à des groupes internes ou externes

La création et l’analyse de portfolios

La conception et la mise en œuvre d’ateliers

La recherche de financements et de bourses complémentaires

Le développement de communautés d’apprentissage professionnel en vidéo avec d’autres éducateurs

Le partage avec les parents d’élèves

#Apprentissageprofessionnel #Développementprofessionnel #Accompagnement


L' "ami critique", acteur du développement professionnel

« L’ami critique est une personne de confiance qui pose des questions dérangeantes, propose des données à étudier avec un autre regard et critique le travail déjà réalisé comme un vrai ami. L’ami critique n’est pas neutre, mais il agit pour accompagner l’unité éducative[1] et pour la défendre, en travaillant avec l’encadrement et les enseignants pour les aider à améliorer l’établissement scolaire ou l’école avec la distance nécessaire. C’est une personne extérieure qui n’entretient aucune familiarité avec les membres de l’unité éducative».

L’accompagnement d’équipes : un voyage dans le développement professionnel.

On ne peut jamais définir à l’avance l’accompagnement L’accompagnement est un apprentissage et il est chargé d’incertitudes. Même les innovations pédagogiques les mieux développées correspondent à un nouvel apprentissage et à de nouveaux principes pour celles et ceux qui les mettent en œuvre. Les enseignants ont besoin de temps pour les assimiler et de nombreuses études ont montré le « refroidissement » créé par la mise en œuvre, même dans les cas où cela marche, les choses commencent par aller mal avant de bien fonctionner. L’absence de difficultés premières dans l’accompagnement montre que celui-ci est soit superficiel soit trivial.

L’auto-évaluation des établissements en Angleterre : inspection et régulation entre pairs

L’effet des inspections d’établissement en Angleterre a fait l’objet d’importantes critiques en raison des pressions trop fortes qu’elles exerçaient sur les chefs d’établissement et les enseignants en générant des pratiques déviantes : excessive attention aux tests au détriment des contenus enseignés, pratiques de tricherie et de manipulation des données, manque d’authenticité dans les relations des établissements avec l’inspection.

Auto-évaluation de l'établissement scolaire : démarche interne ou externe ? (2)

Il s’agit de savoir si la démarche d’auto-évaluation est un processus interne, conduit par l’établissement scolaire, ou un exercice imposé par l’autorité académique. Dans beaucoup de systèmes éducatifs, des universitaires, enseignants et syndicats ont demandé que l’auto-évaluation soit au cœur de la dynamique de changement de l’établissement scolaire parce qu’il leur semblait que le processus interne était plus efficace.

L'apprentissage professionnel dans l'unité éducative (2)

Prendre place dans une communauté d’apprentissage professionnel L’idée d’une communauté d’apprentissage professionnel est de reconsidérer la culture professionnelle de l’unité éducative et de réfléchir à d’autres modes d’organisation, en révisant les modalités de travail des enseignants et d’apprentissage des élèves. Quand les enseignants échangent régulièrement, cela conduit à une plus grande satisfaction dans le travail et du bien-être parmi les équipes pédagogiques mais aussi parmi les élèves.

Etude de la leçon (que faire après l'observation des élèves?)

Après l’étude de la leçon, il peut être intéressant d’interroger les élèves pour connaître leur vision de qui a marché pour eux, ce qu’ils pensent avoir appris et comment la leçon pourrait être améliorée. L’entretien doit être court (pas plus de 5 minutes) et peut être fait avec tous les élèves en groupe ou individuellement. Essayer de conduite cet entretien post à la première occasion- le mieux à la fin de la leçon Essayer de récupérer les mots utilisés par les élèves en prenant des notes

Les auteurs cités par Education Innovation Lab : John MacBeath

John MacBeath est professeur émérite à l'Université de Cambridge, directeur du Leadership for Learning : the Cambridge Network et directeur des projets du Centre for Commonwealth Education. Jusqu'en 2000, il était directeur du Quality in Education Centre de l'Université de Strathclyde à Glasgow. En plus de son intérêt et de ses recherches sur le leadership, il a travaillé pendant plus d'une décennie avec les écoles, les autorités éducatives et les gouvernements nationaux sur l'auto-évaluation scolaire.

© 2020 - François Muller, Romuald Normand, Thierry Foulkes   - https://www.innoedulab.com/

  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round
  • YouTube - Black Circle